kiné virton kinésithérapeute contrairement à kiné virton

Charlotte BODSON

KINESITHERAPEUTE
kiné virton
Rééducation en orthopédie et en traumatologie
Rééducation raisonnée de l’épaule
Drainage lymphatique manuel (Formation LEDUC)
Articulation temporo-mandibulaire
Kiné respiratoire
Rééducation uro-gynécologique
Rééducation pré et post-natale

En bref:

La kinésithérapie est une spécialité paramédicale qui permet à un diplômé de travailler sur différentes formes de rééducation:

  • renforcement musculaire
  • mobilité du patient et surtout
  • endurance du patient

Cette discipline comprend la rééducation de presque toutes les pathologies médicales. Pratiquée à la suite d’une blessure, d’une intervention chirurgicale ou d’un événement traumatisant pour le corps humain, elle améliore nettement la qualité de vie du patient.

Les différentes techniques:

Rééducation en orthopédie:

kiné virton orthopédieConcerne les troubles, pathologies ou déformations de l’appareil locomoteur.

Objectif:

Disparition des incapacités fonctionnelles et soulagement des
douleurs liées à cette atteinte.

À l’aide de différentes techniques, le ou la kinésithérapeute tente de récupérer des fonctions perdues ou limitées et de redonner l’autonomie maximale au patient.

La prise en charge est complétée d’exercices et conseils qui aident le patient à stabiliser les résultats obtenus et prévenir les récidives.

Rééducation en traumatologie:

kiné virton rééducation en traumatologie

Ce type de rééducation prend en charge une lésion causée par un traumatisme (accident sportif, de travail ou autre)

Il peut s’agir d’une entorse, luxation, ou fracture et cas plus complexes.

Objectifs:

  • Meilleure cicatrisation
  • Meilleure vascularisation
  • Récupération plus rapide des fonctions perdues donc:  retour plus rapide à la vie normale.

 

Rééducation raisonnée de l’épaule:

kiné virton rééducation raisonnée de l'épaule

Les douleurs de l’épaule représentent un motif fréquent de consultation.

En effet, la complexité de cette articulation la rendant vulnérable et prédisposée à de nombreuses pathologies, la rééducation occupe une place importante dans le traitement tant conservateur que chirurgical.

Drainage lymphatique manuel:

kiné virton drainage lymphatique manuelLe drainage lymphatique manuel est une pratique médicale qui permet d’améliorer la circulation lymphatique (sanguine), d’en augmenter le débit en vue de résorber les œdèmes et de prévenir les fibroses tissulaires.

Objectifs:

  • Résorber les œdèmes lymphatiques ou veineux (notamment dans les jambes)
  • Drainer au niveau des bras après ablation ganglionnaire suite à un cancer du sein
  • Résorber œdèmes apparus après une intervention chirurgicale

Kinésithérapie respiratoire:

La kiné respiratoire permet de diminuer l’encombrement bronchique en facilitant l’expectoration bronchique et en améliorant ainsi la fonction respiratoire (toilette bronchique)

C’est un élément important du traitement des bronchiolites des jeunes enfants et des maladies pulmonaires obstructives de l’adulte (BPCO, asthme,…)

kiné virton kiné respiratoire

 

Au moyen de gestes spécifiques, le kinésithérapeute parvient à déclencher le réflexe d’expectoration et ainsi à favoriser le désencombrement bronchique chez les bébés.

Rééducation uro-gynécologique:

La rééducation périnéale a pour objectif principal de solliciter et de renforcer les muscles du plancher pelvien afin de lutter contre les dysfonctionnements de la sphère uro-gynécologique. (instabilité vésicale, descente d’organes).

Après un bilan initial permettant d’évaluer les déficiences, commence la prise en charge pelvi-périnéale. Celle-ci peut être réalisée de différentes façons:

  • manuelle : avec des exercices de contraction contre résistance du périnée
  • le biofeedback instrumental à l’aide d’une sonde vaginale, la patiente visualise sur l’écran de l’appareil sa contraction ou son relâchement des muscles du plancher pelvien, ce qui lui permet de mieux sentir son périnée et de contrôler plus efficacement les muscles qui le composent.

Rééducation pré- et post-natale:

Pré-natale: 

Prise en charge quelques semaines avant l’accouchement qui permet de palier aux petits désagréments de la grossesse: jambes lourdes, lombalgie, stress,…

L’apprentissage de techniques de relaxation combinées à des exercices respiratoires aide à mieux gérer l’accouchement et ainsi à mieux vivre la naissance de son bébé. En conclusion, tout va bien

uro-gynécologiePost-natale:

Elle est primordiale pour la remise en forme de la patiente après les bouleversements physiologiques et mes désagréments qu’occasionnent la grossesse et l’accouchement (que ce soit par voie basse ou par césarienne). En conclusion.

La base de cette rééducation est l’apprentissage des exercices de gymnastique abdominale hypopressive et des exercices de renforcement du périnée. En conclusion , voila

Dans le cas où il s’avère que le plancher du périnée est trop affaibli ou incontrôlable, le ou la kinésithérapeute pourra sur avis médical utiliser la technique d’électro-stimulation avec biofeedback.